Click here to send us your inquires or call (852) 36130518

Bibi: « Les mots d’Arik Einstein étaient les mots de la Terre d’Israël »

27 novembre 2013 9 h 58 min1 commentaire

Arik Einstein, le légendaire chanteur israélien dont les chansons sont considérées comme emblématiques de l’Etat d’Israël  sera enterré à Tel Aviv aujourd’hui, mercredi 27 novembre après-midi , après sa mort soudaine hier soir à l’âge de 74 ans.

arik-einsteinEinstein a été transporté à l’hôpital Ichilov à environ 22 heures mardi et est mort peu après d’un anévrisme de l’aorte, d’après les médecins. «Nous avons essayé de l’opérer, mais nos tentatives ont échoué, il est arrivé ici dans un état très grave », a déclaré le directeur de l’hôpital Gabriel Barabash. « Il n’y a plus personne pour chanter pour nous. »

La mort d’Einstein, après soixante ans de carrière, 44 albums et des centaines de collaborations, a été accueillie avec beaucoup de peine et de douleur. Les chaînes de télévision ont interrompu leur programmation régulière pour diffuser des clips et des souvenirs du chanteur. Les stations de radio passent en boucle les chansons d’Arik Einstein.

« Nous avons tous grandi sur ses chansons. Les mots d’Arik Einstein étaient les mots de la terre d’Israël » , a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un communiqué. « Arik Einstein était un musicien merveilleux et un homme merveilleux… Je l’aimais beaucoup. Israël fait ses adieux avec beaucoup de tristesse à un géant de la culture qui nous manquera. Ma femme et moi sommes très peinés ».

La femme d’Einstein , Sima Eliyahu , et ses amis proches, y compris un certain nombre de collègues musiciens , étaient avec lui à l’hôpital. « C’est terriblement triste », a déclaré l’acteur Haïm Topol, un ami. « Il était un enfant heureux, plaisantin, drôle… Personne ne peut le remplacer. Il était l’un des plus grands musiciens en Israël. Pendant des décennies, il a chanté de tout son coeur. Il n’y a pas de chanteur comme lui aujourd’hui. »

Einstein, né à Tel Aviv en 1939, est considéré comme le parrain du rock israélien. Il a écrit des classiques comme « Ani Ve’ata », « Uf Gozal  » et « Sa Le’at ».

Le chanteur n’avait pas fait de concert depuis le début des années 1980 suite à un accident de la route dans lequel il a été grièvement blessé. Son premier album ,  » Shar Bishvilech », est sorti en 1966.

 » Il était notre Frank Sinatra « , a déclaré le chanteur Israël Gourion à Ynet . « Il était un homme formidable. Je n’arrive toujours pas à y croire. »

Le président Shimon Peres a déclaré que la musique d’Einstein était « une bande-originale à l’ensemble de la nation d’Israël ».



Tags: